Historique

Depuis la prise en compte des enjeux liés au grand cycle de l’eau, les rives droite et gauche de l’Adour Maritime (depuis le Bec du Gave jusqu’au pont de l’A63 à Bayonne) étaient gérées par deux syndicats de rivière :

CONTACT

116 rue Gascogne 64240 URT 05 59 56 28 57 contact@smbam.fr
L’actualité
Syndicat Intercommunal de Protection des Berges de l’Adour Maritime et de ses Affluents

SIPBAMA

Dans les années 80, les communes de Guiche, Lahonce, Sames, Urt et Urcuit décident de se regrouper avec pour objet : l’étude et la réalisation de travaux d’aménagement et de protection contre les inondations. Elles créent ainsi le SIPBAMA. Le Syndicat s’agrandira progressivement au fil des années pour aboutir à 11 communes adhérentes en 2002 qui vont de Hastingues à l’amont jusqu’à la commune de Mouguerre. Il deviendra en 2018, le Syndicat Mixte de l’Adour Maritime et de ses Affluents (SMAMA).
Syndicat Mixte du Bas Adour

SMBA

Dans les années 60, les communes landaises riveraines de l’Adour entre Dax et Bayonne, se réunissent pour créer le Syndicat Intercommunal d’étude pour l’aménagement foncier et hydraulique du Bas-Adour avec pour objet l’aménagement foncier et hydraulique du Bas Adour. Le Syndicat se développera au fil du temps pour devenir le Syndicat Mixte du Bas Adour en 2006. En 2014, le Syndicat regroupe 30 communes, la Communauté de Communes Maremne Adour Côte-Sud et la Communauté d’Agglomération Côte-Basque Adour.
En 2018, avec les évolutions réglementaires et l’affirmation de la compétence Gestion des Milieux Aquatiques et de Prévention des Inondations GeMAPI (Loi NOTRe). Les Présidents des deux syndicats se rapprochent avec pour idée commune : la création d’un syndicat de rivière unique sur le bassin versant de l’Adour maritime. Ce projet se concrétise avec la création du Syndicat Mixte du Bas Adour Maritime au 1er janvier 2020.
ID2G PEYREHORADE 06 61 37 47 74

CONTACT

116 rue Gascogne 64240 URT 05 59 56 28 57 contact@smbam.fr

Historique

D epuis la prise en compte des enjeux liés au grand cycle de l’eau, les rives droite et gauche de l’Adour Maritime (depuis le Bec du Gave jusqu’au pont de l’A63 à Bayonne) étaient gérées par deux syndicats de rivière : En 2018, avec les évolutions réglementaires et l’affirmation de la compétence Gestion des Milieux Aquatiques et de Prévention des Inondations GeMAPI , les Présidents des deux syndicats se rapprochent avec pour idée commune : la création d’un syndicat de rivière unique sur le bassin versant de l’Adour aval. Ce projet se concrétise avec la création du Syndicat Mixte du Bas Adour Maritime au 1er janvier 2020.
Syndicat Intercommunal de Protection des Berges de l’Adour Maritime et de ses Affluents

SIPBAMA

Dans les années 80, les communes de Guiche, Lahonce, Sames, Urt et Urcuit décident de se regrouper avec pour objet : l’étude et la réalisation de travaux d’aménagement et de protection. Elles créent ainsi le SIPBAMA. Le Syndicat s’agrandira progressivement au fil des années pour aboutir à 11 communes adhérentes en 2002 qui vont de la commune de Hastingues à l’amont jusqu’à la commune de Mouguerre. Il deviendra en 2018, le Syndicat Mixte de l’Adour Maritime et de ses Affluents (SMAMA).
Syndicat Mixte du Bas Adour SMBA Dans les années 60, les communes landaises riveraines de l’Adour entre Dax et Bayonne, se réunissent pour créer le Syndicat Intercommunal d’étude pour l’aménagement foncier et hydraulique du Bas-Adour avec pour objet l’aménagement foncier et hydraulique du Bas Adour. Le Syndicat se développera au fil du temps pour devenir le Syndicat Mixte du Bas Adour en 2006. En 2014, le Syndicat regroupe 30 communes, la Communauté de Communes Maremne Adour Côte Sud et la communauté d’Agglomération Côte Basque Adour.
L’actualité